Employés, Hôtel

Grille des salaires dans l’hôtellerie restauration suisse

Voici le salaire minimum selon GastroSuisse.

gastrosuisse

Salaires pour l’hôtellerie-restauration

valables à partir du 1er janvier 2009

CCNT

Le Conseil fédéral a déclaré la CCNT pour les hôtels, restaurants et cafés de force

obligatoire jusqu’à fin 2009.

Nouveaux salaires minimums selon l’article 10 CCNT

(à partir du 1.1.2009, resp. à partir du début de la saison d’été 2009)

Catégorie I   Fr. 3 383.–  brut par mois

Catégorie IIa   Fr. 3 567.–  brut par mois

Catégorie IIb   Fr. 3 823.–  brut par mois

Catégorie IIIa   Fr. 4 172.–  brut par mois

Catégorie IIIb   Fr. 4 597.–  brut par mois

Catégorie IIIc   Fr. 4 597.–  brut par mois

Catégorie IIId   Fr. 4 787.–  brut par mois

Catégorie IVa*   Fr. 5 740.–* brut par mois

Catégorie IVb*   Fr. 6 919.–* brut par mois

*Les salaires minimums des catégories IVa et IVb n’ont pas de caractère contraignant et

des salaires inférieurs peuvent être convenus par contrat écrit.

Possibilités de réduction de salaire : inchangées

Les possibilités de réductions pour la catégorie I restent inchangées, c’est-à-dire :

– 10% pour les régions économiquement faibles en vertu de la loi fédérale sur l’aide aux

investissements dans les régions de montagne LIM (art. 10, chiffre 1, catégorie I

CCNT)*

–   5% pour les collaborateurs sans formation dans le service et pendant les six

premiers mois dans l’hôtellerie-restauration (art. 10, chiffre 3, alinéas 1 et 2 CCNT)

– 20% pour les jeunes jusqu’à 17 ans révolus (art. 10, chiffre 3, alinéa 3 CCNT).

Ces réductions de salaire s’appliquant à la catégorie I ne sont pas cumulables.

13e salaire : inchangé

–   50% du salaire brut mensuel, dès le 7e mois de travail

–   75% du salaire brut mensuel, dès la 2e année de travail

– 100% du salaire brut mensuel, dès la 3e année de travail

Nouveau salaire minimum pour les stagiaires (à partir du 1.1.2009, resp. à partir

du début de la saison d’été 2009)

Fr. 2 168.– brut par mois

AVS : inchangée

Cotisation : 8,4% (employeur / employé 4,2% chacun)

Montants limites : rente ordinaire minimale  Fr. 13 680.–/an,  Fr. 1 140.–/mois

rente ordinaire maximale  Fr. 27 360.–/an,  Fr. 2 280.–/mois

maximum formateur de rente  Fr. 82 080.–/an,  Fr. 6 840.–/mois

AI : inchangée

Cotisation : 1,4% (employeur / employé 0,7% chacun)

Montants limites : comme pour l’AVS

APG : inchangée

Cotisation : 0,3% (employeur / employé 0,15% chacun)

Montants limites : comme pour l’AVS

Cotisations AC inchangées, nouveau salaire annuel maximal

Cotisation : – 2% sur le salaire annuel maximal assuré qui s’élève

à Fr. 126 000.– (employeur / employé 1% chacun)

– aucune cotisation sur le salaire annuel supérieur à ce montant et qui n’est

pas assuré

LAA : primes SWICA inchangées

Votre assurance vous informera sur les nouveaux taux de primes valables dans votre

établissement.

Pour les assurés SWICA, les primes ne subissent aucun changement pour 2009.

Assurance indemnité journalière en cas de maladie : primes SWICA

inchangées

Votre assurance vous informera sur le nouveau taux de prime valable dans votre

établissement.

Pour les assurés SWICA, les primes de l’assurance indemnité journalière au pourcentage

restent inchangées en 2009.

LPP : cotisations minimales inchangées, taux d’intérêt minimal changé

Les cotisations minimales selon l’article 27 CCNT restent inchangées et se montent à:

–   1% du salaire coordonné dès le 1er janvier qui suit les 17 ans révolus du collaborateur

– 14% du salaire coordonné dès le 1er janvier qui suit les 24 ans révolus du collaborateur

L’employeur peut déduire du salaire du collaborateur au maximum la moitié des

cotisations.

Le taux d’intérêt minimal des comptes vieillesses sera baissé par décision du Conseil

fédéral et s’élèvera nouvellement à 2% à partir du 1.1.2009 (2,75% jusqu’à présent).

Avec cette adaptation le Conseil fédéral répond à l’évolution défavorable des marchés

financiers et à leur volatilité actuelle.

La déduction de coordination se montera à partir du 1.1.2009 à nouvellement

Fr. 23 940.– par an ou Fr. 1 995.– par mois.

Les collaborateurs qui gagnent en moyenne au moins Fr. 20 520.– par an, resp.

Fr. 1 710.– par mois, doivent obligatoirement être assurés.

LA LOI SUR LE TRAVAIL


Les principales réglementations pour l’hôtellerie et la restauration

TRAVAIL DE NUIT

Généralités

Le travail de nuit dure de 23h à 6h, il n’est pas soumis à autorisation. Les limites de la période du travail de nuit peuvent être avancées ou reculées au maximum d’une heure (22h – 5h) ou (24h-7h). La durée de 7 heures doit être toutefois respectée. Elle doit être fixée uniformément pour l’ensemble de l’établissement ou au moins pour les grandes unités, p. ex. secteurs restauration / hébergement.

Le recul d’une heure ne peut toutefois pas être décidé unilatéralement par l’employeur, la majorité des travailleurs concernés doivent donner leur consentement. Le résultat de la consultation doit être consigné par écrit. Les horaires du travail de nuit peuvent être fixés dans le contrat de travail individuel.

Restrictions

En cas de travail de nuit (même s’il ne s’agit que d’une heure), la durée quotidienne de travail pour le travailleur ne doit pas excéder 9 heures, ou dix heures, pauses incluses.

Femmes enceintes

Durant les 8 semaines qui précèdent l’accouchement, les femmes enceintes ne peuvent pas être occupées entre 20h et 6h. Cette disposition est obligatoire.

Travail de nuit temporaire

Une majoration de salaire de 25% doit être versée à l’employé qui effectue un travail de nuit à titre temporaire. Est considérée comme travail de nuit temporaire une occupation de moins de 25 nuits par année civile. Lorsqu’il est établi au cours de l’année civile qu’un employé a, contre toute attente, travaillé plus de 25 nuits, la majoration de salaire de 25% due pour les 25 premières nuits ne doit pas être convertie rétroactivement en une majoration de temps.

Travail de nuit régulier

Une majoration de temps de 10% doit être accordée au travailleur qui effectue un travail de nuit régulier. La loi parle de travail régulier à partir de 25 nuits par année civile. Lorsqu’il est établi au cours de l’année civile qu’un travailleur a, contre toute attente, travaillé moins de 25 nuits, la majoration de temps de 10% due ne doit pas être convertie rétroactivement en une majoration de salaire pour un travail de nuit tempo- raire.

Majoration de temps

La majoration de temps n’est due que pour les heures de travail effectuées durant l’horaire de nuit. La majoration de temps et le temps de repos compensatoire doivent être indiqués séparément dans le cadre de la saisie du temps de travail.

La majoration de temps doit être accordée sous forme de temps libre, elle ne peut être payée que dans des cas exceptionnels, p. ex. à la fin du contrat de travail par une majoration de salaire de 10%. Il doit être accordé au travailleur un temps de repos compensatoire raisonnable qui doit être pris en l’espace d’une année, p. ex. des journées de congé, des demi-journées ou des jours de vacances supplémentaires. En cas d’horaires réguliers, p. ex. pour le portier de nuit, le temps de repos compensatoire peut être accordé directement au début ou à la fin de l’équipe de nuit.

Dérogation

La dérogation à l’obligation d’accorder une majoration de temps n’est possible que lorsque le collaborateur travaille durant une heure au maximum en marge de l’horaire de nuit (p. ex. un sommelier travaille jusqu’à 24h). Dans ce cas, une majoration de salaire de 10% est autorisée à la place d’une majoration de temps.

Examens médicaux

En cas de travail de nuit régulier, le travailleur a droit, à sa demande, à des examens médicaux réguliers (à intervalles de deux ans, et dès 45 ans, chaque année). Ces examens sont obligatoires pour les travailleurs exposés p. ex. au bruit (discothèque), en cas d’isolement ou d’absence d’alternance du travail de nuit avec un travail de jour.

Travail du dimanche pour travailleurs adultes

Travail du dimanche

Le travail du dimanche n’est pas soumis à autorisation. Aucune majoration de temps ou

de salaire n’est due pour le travail du dimanche. Chaque travailleur a droit à 4 dimanches de congé par année. Les collaborateurs ayant des responsabilités familiales doivent bénéficier de 12 dimanches de congé au minimum par année civile. Sont réputées responsabilités familiales l’éducation des enfants jusqu’à l’âge de 15 ans ainsi que la prise en charge de membres de la parenté ou de proches exigeant des soins. Les dimanches qui tombent pendant les vacances ne peuvent pas être comptés comme dimanches de congé.

Durée de travail

Durée maximale de la journée de travail

La durée maximale de la journée de travail est de 14 heures, pauses et travail supplémentaire compris.
Pour les femmes enceintes et les jeunes travailleurs / les apprentis, la durée du travail quotidien ne doit pas dépasser 9 heures.

Durée maximale de la semaine de travail

La durée maximale de la semaine de travail est fixée à 50 heures dans la loi sur le travail. Cette durée peut toutefois passer à 54 heures dans les établissements saisonniers, pour autant que 50 heures ne soient pas dépassées en moyenne semestrielle.

Répartition de la durée de travail

La semaine de travail ne doit pas excéder 5 journées et demie de travail. Elle peut être étendue à 6 jours si les demi-journées de congé hebdomadaire sont regroupées, avec l’accord du travailleur, sur 4 semaines au maximum.

 

VOUS TROUVEREZ ICI LE CALCULATEUR DE SALAIRES MIS EN LIGNE PAR L’OGMT.

Publicités

10 réflexions au sujet de “Grille des salaires dans l’hôtellerie restauration suisse”

  1. bonsoir

    je travail dans la restauration depuis 12ans , je n ai pas de diplome , mais j étais forme en travaillant, actuellement , j ‘étais responsable de salle dans un logie de France pendant huit , ensuite j ai fais 8mois dans un gastro restaurant 4 étoiles,
    et la je termine avec une pizzeria ou j ai fais 2ans , gérée un carrée faire sa mise en place et encaisser les client et faire sa caisse le soir

    je désire savoir quel salaire je peux prétendre.

    merci de me répondre
    cordialement

    julia

    1. Chère Julia,

      N’ayant pas de diplôme reconnu, il va s’en dire que vous devrez mettre en avant vos atouts « d’expérience de terrain ». Toutefois, il est primordial de prendre conscience que le marché Suisse et ses employeurs sont très exigeants en matière de qualifications et reconnaissances des acquis. En faisant plus court, je vous dirais ceci:
      Il y a plusieurs questions à vous poser.

      La restauration d’hôtellerie ou traditionnelle?
      Un position saisonnière ou fixe?
      Une grande ville ou une plus petite?
      Quels sont vos atouts? Les langues, les ressources humaines, la gestion, la partie opérationnelle, le respect des marges, etc…

      En admettant que vous maitrisiez tous ces points dans les plus petits détails, on admettra que dans le meilleur des cas vous pourriez prétendre à un salaire de 6’000.- CHF en tant que directrice de la restauration dans un grand Hôtel de la place genevoise. Ce salaire est à traiter avec précautions car il peut varier d’un établissement à un autre ainsi que de son emplacement géographique. Ajoutez ou enlevez environ 10%.

      En vous souhaitant tout le meilleur…

    1. Bonjour,

      Allez voir l’article sur La Grille des salaires dans l’hôtellerie suisse. Nous l’avons mis à jour et il contient toutes les informations sur le travail de nuit.

      Merci pour votre intérêt et toutes mes souhaits de réussite pour votre avenir professionnel.

  2. Bonjour, je suis candidat a un poste de Manager en relations publiques dans l hotellerie haut de gamme. Mon anciennete est de deux ans et je suis resident frontalier.
    Quelle est la remuneration minimum et moyenne auxquelles pretendre?

    Merci

    1. Bonjour,

      Afin de vous donner réponse il me faudrait quelques compléments d’information tels que:
      Votre niveau d’études, votre année de naissance, votre position hiérarchique, votre degré d’ancienneté à ce poste et au sein de l’entreprise.

      Vous pouvez, de manière tout à fait anonyme, le calculer vous même en consultant notre article CALCULATEUR DE SALAIRE EN LIGNE.

  3. bonjour,

    j’ai une dizaine d’année d’expérience en chef de rang, combien puisse prétendre comme salaire, je parle parfaitement le français et j’ai une bonne connaissance de l’anglais

  4. je suis en train d’accepter le poste de f & b manager dans un hotel avec huit unités gastronomique a zermatt, je serais membre dela direction et responsable departement f & b en independence. lequel sera un bon salaire (y compris comptant les heures supplémentaires et le 13ième salaire)? je suis autrichien, 45 ans, titulaire MBA avec 20 ans experience internationale dans des postes similaires ou meme supérieures, je maitrise francais, anglais et allemand en haute niveau en parlant et écriture ainsi que l’italien et le chinois et l’arab sur des niveaux bases. merci d’avance pour me renseigner, bien cordialement, Michel.

    1. Cher Michael

      Nous avons bien reçu votre commentaire et vous remercions de votre intérêt. Avant toute chose nous vous conseillons vivement d’accepter ce poste à Zermatt. Il faut savoir que Zermatt est régulièrement nominé par le Prix Bienvenu comme étant une des meilleure station Hôtelière en Suisse. Pas moins de 10 Hôtels on été primés en 2015. A ce sujet, Daniel F. Lauber du Cervo Mountain Boutique Resort a été nominé hôtelier de l’année 2015. Votre expérience ne pourra en être qu’enrichie.

      En ce qui concerne votre demande et bien dans les grandes lignes nous estimons que vous pourriez prétendre, en prenant en compte les informations que vous nous avez transmises, à un salaire compris entre 9’500.- et 11’500.- CHF bruts, heures supplémentaires et 13ème. mois de salaire inclus. La différence de 2’000 CHF pourra varier en fonction de l’importance de l’établissement, le nombre de collaborateurs et le ranking de l’hôtel. Cette estimation est purement indicative et est basée sur des calculs fixés par la CCNT en vigueur.

      Nous vous souhaitons de tout coeur beaucoup de succès dans cette nouvelle aventure et serrions ravis d’avoir de vos nouvelles.
      Cordialement.

      Laurent Biffi
      CHR Consulting

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s